top of page

Histoire du Chino, comment ce vêtement militaire est devenu un incontournable de la mode

Dernière mise à jour : 7 janv.



Pantalon « iconique » de la mode contemporaine, le chino est devenu un indispensable de nos garde-robes, pour un style casual contemporain. Comme de nombreux vêtements fonctionnels, il est issu du vestiaire militaire. Découvrons ensemble sa palpitante histoire !



UNE ORIGINE MILITAIRE

Notre mythique pantalon trouve son origine en pleine période coloniale et plus précisément en 1848, lors du conflit entre le Royaume-Uni et le Pakistan.

À cette époque, les soldats anglais sont équipés de l’uniforme « red coat », composé d’un pantalon blanc et d’un manteau rouge, le tout en laine.

Cette tenue s’avère foncièrement inadaptée, car extrêmement voyante sur le champ de bataille et bien trop chaude pour le climat local.


Fort de ce constat, le Lieutenant-General Sir Harry Burnett Lumsden imagine de nouvelles tenues plus fonctionnelles et surtout plus discrètes. Ainsi, il fait teindre les pantalons blancs dans un « kaki » qui se fond mieux dans le paysage sablonneux du Pakistan.

À ce moment, ces pantalons seront baptisés « khaki », mot hindi signifiant « terreux ou poussiéreux ». Notre emblématique pantalon vient de naître, mais il ne porte pas encore le nom de « chino ».


C’est bien des années plus tard, toujours dans un contexte militaire, mais cette fois-ci américain, que son appellation va changer et entrer définitivement dans l’histoire de la mode.

Au début des années 1900, le conflit hispano-américain fait rage aux Philippines.

Les soldats américains ce sont inspirés des tenues anglaises, et portent les pantalons khaki en coton fabriqués au Royaume-Uni.

Pour être plus précis, ces pantalons sont fabriqués dans la cité industrielle de Manchester, et commercialisés par des marchands chinois… ce qui donnera par contraction le terme « chino ». C’est aussi simple que cela !




DES CASERNES AUX CAMPUS

Notre chino restera des années durant le pantalon phare de l’armée américaine. Une fois les conflits terminés, les soldats garderont ce pantalon dans le civil pour sa praticité, son confort et sa résistance.

On le retrouvera massivement sur les campus américains. Les étudiants de l’époque en font leur « uniforme » scolaire. À la fois chic et décontracté, il se porte dans toutes les situations et sa toile résiste aux assauts du temps.

Il est également porté par les stars de cinéma dans les films comme à la ville, ce qui achèvera de parfaire sa notoriété.

Ainsi, il traversera les époque et s’installera définitivement dans nos armoires.



NOUVELLE ICÔNE DE LA MODE

Aujourd’hui, le chino est un incontournable de la mode, tant masculine que féminine. Au fil du temps, il s’est décliné dans une très large gamme de couleurs (allant de tons vif à des nuances de pastels), ce qui lui permet de venir concurrencer l’indétrônable jean. Sa forme droite et près du corps en fait un pantalon facile à porter que ce soit en version casual avec des sneakers, ou avec des mocassins pour un look plus chic. Il existe dorénavant dans différents poids de toiles de coton afin de s’adapter aux saisons.


Plutôt orienté vestiaire masculin, le chino a su se renouveler en s’installant également de manière durable dans les armoires féminines.

En effet, ce pantalon inspiré de l’univers militaire c’est fait une place de choix dans la garde-robe des femmes. Il est revisité en forme carotte, en ultra-slim, en 7/8ème ou en bermuda et se décline également dans de nombreuses couleurs.

Comme pour l’homme, son succès tient à sa fonctionnalité et à sa capacité à se porter en toute situation : casual « roulotté » avec des Converses ou élégant avec des chaussures à talon.




31 vues0 commentaire
bottom of page