Rechercher

Upcycling : Les sneakers en poils de chien



Emilie Burfeind est à la recherche d'alternatives contre le gaspillage des ressources de l'habillement et en particulier des matériaux de baskets et du processus de fabrication.

Pour son projet «Sneature» [«sneaker» et «nature»], la créatrice allemande en a trouvé un : les poils de chien.


"Les baskets font également partie des produits vestimentaires qui sont souvent jetés après une courte durée de vie. La construction compliquée et l'utilisation de différents matériaux (caoutchouc, textile, divers plastiques, etc.) rendent presque impossible et non rentable le démontage et le recyclage », explique Emilie Burfeind


Les poils de chien sont la principale fibre utilisée pour la Sneature

Le résultat est une sneaker chaussette avec une tige tricotée en poils de chien qui a été fournie par des propriétaires de chiens par la start-up berlinoise Modus Intarsia.

Les poils sont filés en un fil connu sous le nom de Chiengora, qui était historiquement utilisé par les sociétés indigènes de la côte ouest des États-Unis.

Pour créer la tige, Emilie Burfeind a utilisé la technologie de tricotage 3D, qui permet également une production à la demande.



La semelle est faite de mycélium de champignon mélangé à de la cellulose de chanvre et des déchets organiques.

Pour ajouter une couche hydrofuge, la créatrice a utilisé du caoutchouc naturel liquide afin de recouvrir le dessous de la sneaker.



Le concept Sneature comprend le développement d'un cycle de matière avec les trois matériaux biosourcés:

A la fin de sa vie, la Sneature, biodégradable peut soit passer par un processus de recyclage, soit devenir du compost.



66 vues0 commentaire
TENDANCES
PROSPECTIVE
STRATÉGIES
Logo 1 S.png
Logo 1 S.png