top of page

LE MASQUE « INTELLIGENT » QUI DÉTECTE LES VIRUS



L'apparition du COVID-19 a changé nos comportements ainsi que nos priorités.

Le port de masques et d'équipements de protection individuelle (EPI) est devenu une norme, et fait maintenant partie de nos routines quotidiennes.

C'est dans ce contexte que le laboratoire du MIT a lancé une initiative demandant aux concepteurs, chercheurs, ingénieurs, scientifiques de réinventer les masques et les EPI.



Le masque de Burzo Ciprian (prototype en cours de développement) peut être réalisé soit par impression 3D avec filament écologique, soit par coulage dans des moules spéciaux.

L'avant du masque contient un dispositif modulaire intégrant des biocapteurs, le Bluetooth et un moyen de communication.



Sur le côté, se trouve un système de ventilation par filtre, un capteur de température et son affichage. Le capteur de température enverra en temps réel la température de l'utilisateur.

Le masque intelligent peut se connecter à un smartphone via une application dédiée avec des fonctions de suivi de la température, la vérification de l'état des particules ou une carte avec les utilisateurs environnants.



En collectant les données du masque, l'algorithme réalise un pourcentage de l'infection possible par le SRAS COV-19. Tous les utilisateurs apparaîtront sur la carte afin qu'une personne non infectée évite les zones à risques.

Le masque peut également les personnes asymptomatiques par un biocapteur intégré qui détecte les particules et les analyses.



Enfin, pour faciliter le port du masque par les personnes souffrant d'allergies, différents types de matériaux tels que le polycarbonate et le polypropylène ont été utilisés.

18 vues0 commentaire
bottom of page