top of page

DES SNEAKERS POUR VÉGÉTALISER LES VILLES



La designer Kiki Grammatopoulos invente des baskets avec lesquelles les coureurs peuvent « disperser » des graines dans les villes grâce à ces épaisses semelles extérieures qui retiennent la terre. Explication !





DES SEMELLES INSPIRÉES DES SABOTS ET DE LA FOURRURE DES ANIMAUX

La designer Kiki Grammatopoulos se tourne vers le biomimétisme pour créer une paire de baskets nommées Rewild the Run. Bénéficiant de semelles extérieures bleues munies de « crochets », les chaussures deviennent des récipients pour les plantes et les graines auxquelles s'accrocher lorsque les gens marchent, leur permettant de se répandre ensuite dans les villes.


Plus précisément, les semelles extérieures bleues électriques accrocheuses sont conçues comme de minuscules crochets qui imitent les sabots et la fourrure. Ainsi, comme le font les espèces animales, le porteur de ces chaussures arborant devient un support idéal pour les plantes et les graines, en les transportant vers un nouvel écosystème pour favoriser la biodiversité.






LE RÉENSAUVAGEMENT URBAIN

Réfléchissant à son projet, Kiki Grammatopoulos souligne que Rewild the Run répond à « la fragmentation et la réduction étendues des habitats naturels » causées par la croissance urbaine.

Une conséquence de cette expansion artificielle est la perturbation d'un phénomène naturel : la propagation des plantes et des graines, généralement facilitée par les animaux, pour assurer leur prolifération à travers les paysages, maintenant finalement une dynamique écologique stable. À la lumière de cette situation, la pratique du « réensauvagement urbain cherche à équiper les villes et villages pour soutenir la faune et répondre à divers écosystèmes dans le cadre des contraintes urbaines », écrit le concepteur sur compte Instagram.


« La ville est une construction entièrement créée par l'homme et exige une pensée intuitive pour y intégrer des espaces naturels. Par conséquent, une partie vitale du réensauvagement urbain est la composante humaine du processus. Les chaussures sont notre lien avec le sol et notre environnement. Avec ce projet, nous permettons aux citadins de s'engager dans la croissance écologique de l'environnement local », Kiki Grammatopoulos.


Diplômée de Central Saint Martins, Grammatopoulous a exposé sa création à l'exposition MA Material Futures 2023 à l'Université et lors de la Milan Design Week 2023.




L'AGENCE PULSE

Eric Miternique

eric@lagencepulse.fr



28 vues0 commentaire
bottom of page